Comment je me suis éloigné d’OVH et pourquoi

La succes story OVH

Doit ont vraiment encore présenter OVH ? Ce géant français de l’informatique et plus particulièrement de l’hébergement. Leader incontesté en Europe et seul entreprise du numérique européenne à avoir une présence internationale aussi forte. La success story de ce petit entrepreneur devenu grand, qui a commencé dans une cave de la région parisienne pour finalement construire pléthore de data center , et devenir fabricant de serveurs, est bien connu dans le monde de la tech. De plus en plus de personnes se tournent vers leurs services à la fois de qualités et à prix intéressant. Moi le premier. Enfin… plus maintenant.

 

Une expérience des plus désagréables

Il y a encore 2 ans, je passais uniquement par OVH en ce qui concerne mes hébergements. Que cela soit pour du VPS, du dédié, du mutualisé, du mail ou du nom de domaine. Je trouvais les offres vraiment sympathiques et à des prix compétitifs pour le jeune étudiant que je suis. Je conseillai cette entreprise à toutes mes connaissances qui souhaitaient trouver un hébergement de top qualité.

Malheureusement depuis quelques temps (2 ans), la politique OVH en terme d’hébergements VPS et dédiés me sort un petit peu par les yeux. En effet, dans le cadre d’un projet personnel j’ai une fois de plus eu besoins d’un petit VPS. 2Go de ram un dizaine de stockage et j’étais bon. Je me rends alors sur le site de mon hébergeur préféré pour trouver mon bonheur.

Il est tôt le matin, au réveil je commande mon petit VPS pour une durée de 3 mois. Je paie, tout se passe bien et ma machine est prête à l’emploi. Cependant j’ai cours dans 40 minutes, je ne m’attarde donc pas trop à configurer ce VPS tout de suite et je me dis que cela peut attendre ce soir que je rentre de cours. Quel ne fût pas mon étonnement en rentrant quand je découvre un mail d’OVH me disant avoir littéralement supprimer ma location de VPS prise le matin même. La raison ? Je serai un petit pirate qui s’amuse à lancer des pitites attaques depuis mon VPS tout neuf. Sérieusement ? J’étais vraiment très étonné, je n’avais même pas encore lancé la moindre connexion SSH à cette machine, juste un petit ping pour vérifier qu’il était bien joignable avant d’aller en cours.

Après des échanges d’abords très cordiaux de ma part avec le support de l’entreprise, le ton monte progressivement devant le peu de compréhension de la personne du support et son manque d’informations. Elle tenait des propos très peu techniques et n’y connaissait visiblement rien car la seule chose qu’elle savait me dire était que le règlement d’OVH avait évolué et que toute activité suspecte entraînerai maintenant une suspension sans préavis et une suppression définitive des données et de la location. N’ayant absolument pas touché au VPS je m’attends à plus d’explications et j’ose espérer un geste commercial de leur part. Et bien non. Énervé je les contacte donc par téléphone. Même combat, aucune explication concrète ne m’est donnée, rien, absolument rien, une néant d’information. Et aucun remboursement ne pourra être fait car je suis dans l’illégalité pour avoir « lancer des attaques » depuis cette machine. Je ris nerveusement mais la colère est bien présente et plutôt palpable. C’est d’ailleurs encore plus ironique lorsque l’on apprends que de très nombreuses tentatives de force brute vers des sites sous CMS type wordpress proviennent du réseau OVH…

Je décide alors de prendre quelques jours avant de continuer mon projet personnel devant l’énervement qui ne me donne plus très envie de le continuer et de passer à autre chose.

 

Je dois aimer ça …

Finalement plein de bonne volonté, je me dis qu’il ne faut pas arrêter, que les erreurs arrivent et qu’il ne faut pas tenir rigueur à OVH, bien qu’ils avaient pour moi maintenant, une très mauvaise image. Je reprends donc un soir un petit VPS, le même, chez eux. Cette fois je ne ferrai pas la même erreur, j’attends d’avoir fini ma journée en alternance pour le prendre et m’en occuper dans la volée. Tout de même méfiant, je ne prends qu’un mois de location (sait on jamais si OVH coupe encore mon offre). Une dizaines de minutes plus tard la machine est disponible. Je choisi ma distribution Linux favorite et lance l’installation. Je reçois le petit mail d’OVH avec les accès root et m’empresse de me connecter à mon nouveau VPS. Tout est OK. Je bloque le compte root, et me créé un identifiant dans la liste des sudoers. J’installe et je configure IpTables, Fail2Ban, un serveur apache et une base de données. Un petit JRE pour faire tourner mon application Java et le tour est joué. Je suis content, OVH ne m’a toujours pas supprimé mon VPS après 1 heure connecté dessus. Avant de mettre en ligne mon application je m’en vais prendre une petite pause bien mérité après cette journée de travail assez folle. Un repas et une douche plus tard me revoilà devant mon ordinateur prêt à lancer mon application. La connexion SSH a été interrompue. Je ne m’inquiète pas car je suis parti du pc depuis un petit moment. Je relance donc une connexion.

Devinez quoi ? Impossible de se connecter. Je ping l’ip : rien. Je vais sur mon interface client OVH, plus de VPS. Je regarde donc mes mails. Bingo OVH remet ça. On m’informe que mon service a été supprimé car il a été utilisé pour lancer des « attaques informatiques ». Perte complète de toute confiance envers OVH à ce moment là. Je vais donc lire absolument toutes les CGU et CGV concernant les VPS. Et bien OVH a tout prévu, et autant vous dire que c’est assez drôle. L’entreprise se dédouane de toutes les responsabilités possibles et imaginable et les transmet à nous, ses clients. Ils font une maintenant sur leur réseau qui va couper votre machine temporairement ? Il ne sont tenus que de nous prévenir…

 

Mon avis maintenant sur OVH

Dépité par l’expérience VPS d’OVH je ne cherche même plus à contacter le support. Je m’en vais par contre lire toutes les autres CGV et CGU concernant ses autres offres (mutualisé et dédié) car j’ai toujours d’autres services chez eux. Pour le mutualisé, le mail, et autres services je ne vois pas de problèmes particuliers. Le gros point noir restera donc l’offre VPS et dédié.

En conclusion, OVH est (était) un très bon hébergeur, mais il est peu compréhensif et ne reconnais en aucun cas la bonne foie de ses clients fidèles. Il reste tout de même un bon hébergeur, mais avec leurs envies d’international, l’ambiance n’est clairement plus la même et l’entreprise semble selon moi, se détourne des particuliers français fidèles à leur success story.

Jeune étudiant en informatique curieux de tout. Je m'intéresse à de nombreux sujets différents qu'ils soient axés informatique ou non.
Posts created 6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut